Our team: Business Analist Willem

Ontmoet Willem: Business Analist van Vivaldis

Elke maand stellen we met veel trots iemand van het Vivaldis-team voor. Deze maand viel de eer te beurt aan Willem Van Noten. Hij draagt binnen Vivaldis al drie jaar de titel van Business Analist en houdt zich dus het liefst van ‘s morgens tot ‘s avonds bezig met cijfers. Zo waakt hij erover dat Vivaldis elke dag, elke maand en elk jaar vooruit gaat.

Specialist in cijfers

“Als business analist vertaal ik markttrends, evoluties en tendensen naar ons business model”, legt Willem uit. “Denk maar aan de groei van sectoren, functies en statuten per regio en hoe die een invloed hebben op Vivaldis. Weten wat er gebeurt in de markt is eigenlijk het belangrijkste, samen met het correct interpreteren van de cijfers. Een erg boeiende job dus, want ik ondersteun de raad van bestuur en het management. Het leukste? Het contact met mijn collega’s – van de mensen in de kantoren tot externe consultants. Dat maakt mijn job heel afwisselend.”

No-nonsenseaanpak met respect voor elkaars mening

Waarom Willem een goede match is met Vivaldis? “Omdat iedereen hier een no-nonsenseaanpak heeft en ook zonder regels en procedures aan de slag gaat”, vertelt Willem. “Bij Vivaldis verwachten we dat je initiatief neemt, zelf nadenkt en vervolgens doet. Mét respect voor andermans mening natuurlijk, van stagiair tot management. Onze hiërarchieloze structuur helpt hier natuurlijk bij en maakt dat ideëen vanuit de field ook snel opgepikt worden door het management.”

Samen op de dansvloer

Eén leuke herinnering binnen Vivaldis kiezen, vindt Willem moeilijk. “Iedereen bij Vivaldis lacht graag én veel, dus het is altijd plezant onder de collega’s. Als ik dan toch een memorabel moment moet kiezen, denk ik aan het laatste personeelsfeest. Onder de Vivaldis-leden zijn geen saaie of awkward momenten: we stonden al snel samen te springen op Kind van de Duivel. Dat typeert Vivaldis: we zijn een goed team, op de werkvloer én op de dansvloer. Of zoals het cliché luidt: Work hard, play hard.”

Bekijk de video en ontdek de gekste, leukste en meest interessante weetjes over deze joviale business analist!

Share
Geplaatst in Uncategorized | Een reactie plaatsen

Notre équipe : Willem, Business Analyst

Faites la connaissance de Willem, Business Analyst chez Vivaldis
Chaque mois, nous avons l’immense fierté de vous présenter un membre de l’équipe Vivaldis. Ce mois-ci, cet honneur revient à Willem Van Noten. Occupant depuis trois ans déjà la fonction de Business Analyst chez Vivaldis, il jongle avec les chiffres du matin au soir, veillant ainsi à ce que Vivaldis aille de l’avant jour après jour, mois après mois et année après année.

Expert des chiffres

« En tant que Business Analyst, je transpose les tendances du marché et les derniers développements dans notre modèle économique », explique Willem. « Pensez à l’évolution des secteurs, des fonctions et des statuts par région et à l’influence qu’ils peuvent avoir sur Vivaldis. Savoir ce qui se passe sur le marché est au fond le plus important, aux côtés de l’interprétation correcte des chiffres. Un métier extrêmement passionnant donc, car j’assiste le conseil d’administration et la direction. Le plus agréable ? Le contact avec mes collègues : des collaborateurs dans les agences aux consultants externes. Cela rend mon travail très varié. »

Approche pragmatique et respect mutuel 

Pourquoi cela colle-t-il si bien entre Willem et Vivaldis ? « Parce que tout le monde ici a une approche pragmatique des choses, sans suivre de règles ni de procédures strictes », répond Willem. « Chez Vivaldis, on attend de vous que vous preniez des initiatives, que vous réfléchissiez et qu’ensuite vous agissiez. Dans le respect de l’avis des autres bien entendu, du stagiaire à la direction. Notre structure sans hiérarchie y contribue, naturellement, et fait en sorte que les idées venant du terrain arrivent rapidement aux oreilles du management. »

Ensemble sur la piste

Difficile pour Willem de choisir un seul chouette souvenir avec Vivaldis. « Tout le monde chez Vivaldis aime beaucoup rire, on s’amuse donc toujours entre collègues. Mais si je devais choisir un moment mémorable, je dirais la dernière fête du personnel. Entre les collaborateurs de Vivaldis, il n’y a jamais de moments tristes ou embarrassants : nous nous sommes vite retrouvés à sauter tous ensemble sur Kind van de Duivel. Cela représente bien Vivaldis : nous formons une bonne équipe, au travail comme sur la piste de danse ! Ou comme le dit la devise : Work hard, play hard. »

Regardez la vidéo pour apprendre les infos les plus folles, les plus amusantes et les plus intéressantes sur ce Business Analyst jovial !

Share
Geplaatst in Uncategorized | Een reactie plaatsen

Questions pour votre recruteur

Tous les candidats qui postulent à une fonction connaissent bien cette situation : le recruteur termine l’entretien en vous renvoyant la balle une dernière fois et en vous demandant si vous avez des questions. Ne passez pas à côté de cette occasion ! Vous voulez marquer des points ? Préparez donc chez vous une série de questions pertinentes qui témoignent de votre intérêt pour le poste et l’entreprise. Nous vous mettons sur la voie.

onbekend

Quel est l’objectif de cet entretien d’embauche ? Que vous en ressortiez avec toutes les informations nécessaires pour déterminer s’il s’agit du job de vos rêves. Et éviter que vous atterrissiez quelque part où vous ne seriez pas à votre place. Heureusement, les questions que vous pouvez poser à la fin de l’entretien vous permettent d’en savoir plus sur les éléments que vous trouvez importants dans un emploi. Abstenez-vous donc de poser des questions dont les réponses se trouvent sur le site ou, pire encore, qui ont été abordées plus tôt dans la conversation. Nous vous conseillons également de garder les négociations salariales pour plus tard. Mais que demander dans ce cas ? Tout dépend de ce qui a déjà été mentionné et de ce que vous attendez de la fonction et de l’employeur. Les quiz et vous, ça fait deux ? Nous avons dressé pour vous une liste de questions possibles.

Dans quoi vous lancez-vous ?

En sortant d’un entretien, la fonction pour laquelle vous avez postulé n’a plus de secret pour vous. Enfin, en principe. Si certains points sont encore flous, n’hésitez pas à demander des éclaircissements et assurez-vous d’avoir une idée claire de ce à quoi ressemble précisément une journée de travail typique. Les questions suivantes peuvent vous y aider.

  • À quoi ressemble une journée normale dans cette fonction ?
  • Quelles seront mes tâches principales ?
  • Quels sont les principaux défis de cette fonction ?
  • Quels objectifs faut-il atteindre sur un an ?
  • Quelles sont les difficultés que je pourrais rencontrer dans cette fonction ?
  • Qu’en est-il de l’emploi du temps et de la charge de travail ? Est-ce plutôt un emploi où l’on travaille de 9 h à 17 h ou faut-il s’attendre à faire des heures supplémentaires et à travailler le week-end ?
  • Comment se fait-il que ce poste soit actuellement vacant ?

Où allez-vous débarquer ?

Vous savez mieux que personne que la première impression est essentielle lors d’un entretien d’embauche. Vous vous êtes bien entendu entre-temps fait une idée de l’entreprise et de l’environnement de travail. Vérifiez donc si votre première impression est exacte et essayez de poser des questions sur la culture d’entreprise, car le recruteur est la personne idéale pour obtenir des informations de première main.

  • Comment décririez-vous la culture d’entreprise ?
  • Que trouvez-vous le plus chouette au sein de cette entreprise ?
  • Les collègues mangent-ils ensemble le midi ?
  • Quels sont les plus grands changements qu’a connus l’entreprise ?
  • L’entreprise va-t-elle connaître d’autres changements importants à l’avenir ?
  • Pourrais-je voir l’environnement dans lequel je travaillerais et rencontrer l’équipe ?

Que vous réserve l’avenir ?

Dans le meilleur des cas, vous postulez auprès d’une entreprise où vous travaillerez toujours avec plaisir dans les années qui suivront. C’est pourquoi il est important de sonder l’avenir que vous pouvez y avoir. On parie que le recruteur appréciera cette vision à long terme ?

  • Après combien de temps serais-je censé(e) maîtriser la fonction ?
  • Comment vais-je être formé(e) ? Des formations internes ou externes sont-elles prévues ?
  • Attend-on des collaborateurs qu’ils évoluent après une certaine période ?
  • Quelles sont les possibilités d’évolution de la fonction à long terme ?

Qui seront vos collègues ?

Si vous voulez savoir avec qui vous allez travailler, demandez donc aussi plus d’informations sur vos collègues et votre supérieur direct. Les questions suivantes vous permettront de vous faire une idée de l’équipe que vous rejoindrez peut-être bientôt.

  • Comment et par qui vais-je être évalué(e) ?
  • Avec qui vais-je travailler le plus souvent ?
  • De combien de personnes se compose l’équipe que je vais rejoindre ?
  • Que trouve-t-on comme personnalités dans cette équipe ?
  • Qui sera mon supérieur direct ?

Éléments pratiques

Il est évident que vous pouvez aussi poser des questions sur des éléments pratiques et des choses simples. Vous montrerez ainsi au recruteur que vous avez vraiment pensé à tout.

  • Comment va se dérouler le reste de la procédure de recrutement ?
  • Combien y a-t-il de candidats en lice ?
  • Quand pourrais-je commencer si je suis engagé(e) ?
  • À quoi ressemblera ma première journée de travail ? Travaillez-vous avec des parrains ou des marraines ?
  • Qu’en est-il de la circulation aux heures de pointe aux abords de l’entreprise ?
  • Y a-t-il suffisamment de places de parking ou un abri à vélo ?

Ces questions devraient vous donner suffisamment d’inspiration pour vous préparer correctement à votre prochain entretien d’embauche. Cette liste peut bien entendu vous servir de fil conducteur durant l’entretien. Ce dernier s’est tellement bien passé qu’à la fin, vous aviez déjà toutes les réponses à vos questions ? N’hésitez pas à dire que vous en aviez préparé, mais que vous avez déjà obtenu toutes les réponses.

Bonne chance !

Share
Geplaatst in Uncategorized | Een reactie plaatsen

Vragen voor je recruiter

Het klinkt elke sollicitant bekend in de oren: de recruiter die aan het eind van een sollicitatiegesprek de bal een laatste keer terugkaatst en vraagt of je zelf nog vragen hebt. Een kans die je uiteraard met beide handen grijpt. Wil je scoren? Bereid dan thuis enkele relevante vragen voor waaruit je je interesse voor de job en het bedrijf laat blijken. Wij zetten je alvast op weg.

onbekend

Het doel van dit sollicitatiegesprek? Dat jij straks buiten gaat met alle informatie die je nodig hebt om in te schatten of dit de job van je leven is. En vermijden dat je ergens terechtkomt waar je niet thuishoort. Gelukkig geeft de vragenronde op het einde van het sollicitatiegesprek je de kans om die dingen te weten te komen die jij belangrijk vindt in een job. Niet om vragen te stellen waarvan je de antwoorden op de website vindt of – erger nog – die eerder in het gesprek aan bod kwamen. Ook de loononderhandelingen laat je beter voor een later moment. Wat je dan wel vraagt? Dat hangt af van wat er al besproken is en wat jij van de job en de werkgever verwacht. Schuilt er geen quizmaster in jou? Dan vind je hieronder enkele mogelijke vragen.

Waar begin je aan?

Als jij zo meteen de deur uitstapt, weet jij alles over de job waarvoor je solliciteerde. Of dat is toch de bedoeling. Zijn er nog zaken onduidelijk? Vraag door en zorg dat je een goed beeld krijgt van hoe een typische werkdag er precies uit ziet. Dat doe je met de volgende vragen.

  • Hoe ziet een doordeweekse dag er uit in deze functie?
  • Wat zullen mijn belangrijkste taken zijn?
  • Wat zijn de grootste uitdagingen in deze functie?
  • Welke objectieven moeten binnen het jaar bereikt worden?
  • Wat zijn de moeilijkheden waarop ik in deze functie zou kunnen botsen?
  • Hoe zit het met het werkschema en de werkdruk? Is het eerder een nine-to-fivejob of komen er overuren en weekendwerk bij kijken?
  • Hoe komt het dat deze positie momenteel openstaat?

Waar kom je terecht?

Dat de eerste indruk bij een kennismakingsgesprek belangrijk is, weet jij als geen ander. Natuurlijk heb jij ondertussen ook een beeld gevormd van hun bedrijf en hoe het er werken is. Ga dus na of je eerste indruk klopt en probeer vragen te stellen over de bedrijfscultuur. Want de recruiter is de ideale persoon om informatie uit eerste hand van te krijgen.

  • Hoe zou je de bedrijfscultuur omschrijven?
  • Wat vind je het leukst binnen dit bedrijf?
  • Lunchen collega’s samen onder de middag?
  • Wat zijn de grootste veranderingen die je binnen het bedrijf hebt meegemaakt?
  • Staan er in de toekomst nog grote veranderingen voor het bedrijf op de planning?
  • Kan ik de werkplek waar ik terecht zou komen bekijken en het team ontmoeten?

Wat brengt de toekomst?

In het beste geval solliciteer je bij een firma waar je de komende jaren met plezier voor zult werken. Daarom is het ook belangrijk om te polsen naar je toekomst in dit bedrijf. Wedden dat de recruiter deze langetermijnvisie apprecieert?

  • Binnen welke termijn wordt er verwacht dat ik deze functie onder de knie heb?
  • Hoe zal ik worden getraind? Zijn er interne of externe opleidingen gepland?
  • Wordt er van de werknemers verwacht dat ze na een bepaalde periode doorgroeien?
  • Wat zijn voor deze functie de doorgroeimogelijkheden op lange termijn?

We zijn je teamgenoten?

Weet jij graag met wie je straks samenwerkt, dan vraag je best ook naar je collega’s en directe leidinggevende. Met de volgende vragen krijg je een beeld van het team waarin jij straks misschien belandt.

  • Hoe en door wie zal ik geëvalueerd worden?
  • Met wie zal ik het vaakst samenwerken?
  • Hoe groot is het team waarin ik terechtkom?
  • Wat voor een persoonlijkheden zitten er in mijn team?
  • Wie zal mijn directe meerdere zijn?

Praktische zaken

Uiteraard mag je ook vragen stellen over praktische en eenvoudige zaken. Zo laat je de recruiter zien dat je werkelijk aan alles gedacht hebt.

  • Hoe verloopt de rest van de sollicitatieprocedure?
  • Hoeveel kandidaten zijn er in omloop?
  • Wanneer zou ik starten indien ik aangenomen wordt?
  • Hoe ziet zo’n eerste werkdag er uit? Werken jullie met een meter of peter?
  • Hoe zit het met het verkeer tijdens het spitsuur in de omgeving van het bedrijf?
  • Is er voldoende parkeerplaats of een fietsenstalling?

Met deze vragen heb je vast voldoende inspiratie om je voor te bereiden op je volgende sollicitatiegesprek. Uiteraard kun je deze vragenlijst ook als leidraad gebruiken tijdens het gesprek. Ging het gesprek zo vlot dat je aan het einde al je antwoorden al verzamelde? Dan kun je gerust zeggen dat je enkele vragen had voorbereid maar hier al een antwoord op kreeg.

Succes!

 

Share
Geplaatst in Sollicitatietips | Getagged , , | 4 Reacties

Notre équipe : Kevin, Support & Project Consultant

Faites la connaissance de Kevin : Support & Project Consultant au sein du cluster Iris

Nous avons une nouvelle fois le plaisir de vous présenter un collaborateur enthousiaste de Vivaldis. Faites donc la connaissance de Kevin qui, d’après ses propres dires, a l’honneur de travailler dans 5 agences de Bruxelles et de les soutenir sur le plan commercial et du matching.

Oui aux défis, à la variation et aux coups de boost

Lorsque nous abordons la catégorie « Choses qui te rendent heureux au travail », Kevin s’empresse de répondre : « J’aime l’aspect varié et les défis au bureau. Comme je l’ai dit, mon travail est réparti entre 5 agences bruxelloises différentes. Cela me permet de connaître tous les collègues de mon cluster et c’est vraiment sympa de pouvoir réfléchir à la manière de donner un coup de boost spécifique à chaque équipe. Je suis également responsable de projets internes et externes, qui sont à chaque fois différents. Avec un job varié, il est difficile de s’ennuyer, n’est-ce pas ? » (Rires)

Kevin a de mauvaises nouvelles pour les cerfs, il n’a rien contre la coriandre et dans une autre vie, il aurait été un chocolat chaud.

Pour vraiment connaître quelqu’un, il faut lui poser quelques questions bizarres. Et les réponses de Kevin… étaient à la hauteur ! Car si Kevin ne pouvait choisir qu’un seul plat pour le restant de sa vie, ce serait… « … une assiette de ragoût de cerf avec une purée de patates douces et de carottes. Désolé, les cerfs ! »

Ensuite, dans une autre vie, il aurait été un chocolat chaud : pur, convivial, what you see is what you get et… « … J’en bois vraiment des litres. Mes coéquipiers m’appellent d’ailleurs Markske, comme dans F.C. De Kampioenen ! » (Rires)

Et pour terminer, LA question existentielle : Pour ou contre la coriandre ? « Euh… Pfff… Ça a un arrière-goût assez prononcé, mais ça apporte assurément une touche en plus quand on n’en abuse pas. Comme tout dans la vie, non ? » (Sourire)

Regardez la vidéo dans son intégralité pour apprendre les infos les plus folles, les plus amusantes et les plus intéressantes sur ce buveur de chocolat chaud polyvalent !

Share
Geplaatst in Uncategorized | Een reactie plaatsen