Talent technique, où est-ce que ça bloque ?

Qui dit métier en pénurie, pense automatiquement métier technique. Les techniciens de maintenance figurent à nouveau en tête de la liste des métiers en pénurie de 2016. L’année dernière en Flandre, on ne recensait pas moins de 6.624 offres d’emploi pour les techniciens de maintenance spécialisés dans la maintenance et l’installation de machines.

knelpuntberoep-technici

Pénurie, say what ?

Comment déterminer réellement qu’un métier est en pénurie ? De toute évidence, cela dépend en grande partie du contenu du job. La définition comprend deux critères en particulier : quantité et qualité des candidats.

De plus, les conditions de travail d’un job découragent souvent les personnes qui disposent des compétences nécessaires à postuler pour cette offre d’emploi.

Même lorsqu’un candidat semble convenir, il ne dispose pas souvent des compétences, de l’expérience et des particularités demandées.

Talent technique, où est-ce que ça bloque ?

Le plus grand problème est que trop peu de jeunes qualifiés dans le domaine technique entrent sur le marché du travail. Le vieillissement joue également des tours au secteur, on ne trouve plus de remplaçants pour les travailleurs qui quittent le marché du travail. En plus de cela, les demandes de travailleurs avec un profil technique sont en hausse.

De la lumière au bout du tunnel ?

La diminution des travailleurs associée à l’augmentation des offres d’emploi rend la situation de plus en plus complexe. Pour y remédier, les entreprises du secteur cherchent des solutions pour former les talents au lieu d’aller les chercher.

Par exemple, Electrabel paie la formation de certains étudiants en électromécanique de la Artesis Plantijn Hogeschool d’Anvers. Entre-temps, ces futurs techniciens travaillent sur le côté quelques jours par semaine dans la centrale nucléaire de Doel. Le secteur devra de plus en plus se tourner vers ce genre de solutions créatives.

Vivaldis Interim wants YOU !

Nos agences aussi proposent souvent de chouettes offres d’emploi pour les techniciens. Vous avez des connaissances en mécanique, en électricité, en pneumatique ou en PLC ? En plus de cela, vous n’avez aucun problème à travailler de manière autonome ? Dans ce cas, venez vite découvrir nos offres d’emploi techniques.

Share
Geplaatst in Nieuws | Een reactie plaatsen

Knelpuntberoepen in 2016, niets nieuws onder de zon.

Wie knelpuntberoep zegt denkt meteen aan technische functies. Ook in 2016 werd het lijstje knelpuntberoepen aangevoerd door de zeldzame onderhoudstechnicus. Vorig jaar stonden er in Vlaanderen maar liefst 6.624 vacatures open voor onderhoudstechniekers voor onderhoud en montage van machines.

knelpuntberoep-technici

Knelpunt, say what?

Wat maakt een beroep nu net een knelpuntberoep? Dat hangt uiteraard heel sterk af van de inhoud van de job. De definitie omvat twee specifieke peilers: kwantiteit & kwaliteit van de sollicitanten.

De werkomstandigheden van een job zullen er bovendien vaak voor zorgen dat de mensen die wel de juiste vaardigheden hebben niet reageren op de vacature.

Zelfs wanneer er voldoende sollicitanten zijn is er vaak nog het probleem dat ze niet over de juiste vaardigheden, ervaring of eigenschappen beschikken.

Technisch talent, waar knelt het schoentje?

Het grootse probleem is dat er te weinig technisch geschoolde jongeren de arbeidsmarkt betreden. Ook de vergrijzing speelt de sector parten, er wordt geen vervanging gevonden voor mensen die de arbeidsmarkt verlaten. Daarnaast gaat de vraag naar de technische profielen in stijgende lijn.

Licht aan het einde van de tunnel?

Steeds minder mensen en meer jobs maakt dat de situatie steeds schrijnender wordt. Dat maakt dat de bedrijven uit de sector oplossingen zoeken om de witte raven te màken in plaats van ze te gaan zoeken.

Elektrabel betaalt bijvoorbeeld de opleiding van enkele studenten elektromechanica op de Artesis Plantijn Hogeschool. Daarnaast werken deze aspirant technici ondertussen enkele dagen in de week in de kerncentrale van Doel. De sector zal steeds vaker op dit soort creatieve alternatieven moeten terugvallen.

Vivaldis Interim wants YOU!

Ook onze kantoren hebben heel vaak toffe vacatures voor techniekers. Heb jij kennis van mechanica, elektriciteit, pneumatica of PLC? Kan jij daarnaast ook nog vlot zelfstandig werken? Ontdek dan snel onze technische vacatures.

 

Share
Geplaatst in Nieuws | Een reactie plaatsen

La pénurie de personnel dans le secteur de la construction s’accentue suite à la croissance économique

Une croissance économique est généralement un signe encourageant, mais néanmoins, elle peut aussi présenter des inconvénients. C’est le cas pour le secteur de la construction. Suite à la croissance, nous sommes face à une pénurie de personnel dans la construction, mais aussi de profils ayant suivi une formation technique.

Davantage besoin d’ouvriers

Pour le secteur de la construction, l’impact est important. La pénurie pose problème depuis des années, mais suite à la croissance économique, le problème se fait de plus en plus sentir. Le besoin criant en ouvriers et collaborateurs techniques dûment formés entraîne des temps d’attente à rallonge pour les candidats à la construction. Les temps d’attente peuvent atteindre une année et parfois même plus dans certains cas.

Ces dernières années, de plus en plus de projets de construction ont vu le jour, et cette tendance ne semble pas s’essouffler avec le temps. Par conséquent, la pénurie de travailleurs de la construction est un problème croissant. Nous avons besoin au total de quelque 20.000 maçons, plombiers, électriciens, couvreurs ou menuisiers supplémentaires.

Les postes techniques aussi ne trouvent pas preneurs

Le secteur de la construction évolue avec le temps. De plus en plus de nouveaux matériaux et méthodes durables font leur apparition, de sorte que l’on a besoin d’un nombre croissant de collaborateurs techniques. L’édification d’une maison (énergétiquement efficace) ne se limite pas à la construction sur le chantier. Une bonne partie du processus se déroule en coulisse, devant un écran d’ordinateur. En sus d’ouvriers du bâtiment, nous avons également besoin de chefs de projet et d’ingénieurs. Deviseur est le job le plus difficile à pourvoir.

Selon Frederick Bronkaerts de la Confédération Construction, cela est principalement imputable à l’enseignement qui est à la traîne. « Les emplois qui se libèrent en tant qu’ingénieurs, chefs de chantier et de projet, dessinateur technique ou inspecteur en construction ne trouvent preneurs que pour moitié seulement».

La perspective de travailler dans le secteur de la construction vous intéresse ? Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter l’une des agences Vivaldis Construct ! Nous bâtissons volontiers votre avenir.

construction

Share
Geplaatst in Uncategorized | Een reactie plaatsen

Stijgend personeelstekort in de bouwsector door economische groei

Een economische groei is meestal een goed teken, maar toch kan het ook nadelen met zich meebrengen. Dit is het geval voor de bouwsector. Door de groei is er een tekort aan bouwpersoneel, maar ook mensen die een technische opleiding hebben genoten.

Meer arbeiders nodig

Voor de bouwsector heeft dit een grote impact. Het personeelstekort is al een jarenlang probleem, maar door de stijgende economische groei blijft ook het probleem meegroeien. De nood aan meer arbeiders en technisch opgeleide mensen zorgt voor lange wachttijden voor wie wil bouwen. De wachttijden lopen op tot een jaar en zijn in sommige gevallen nog langer.

De laatste jaren zijn er steeds meer bouwprojecten en dat vermindert er niet op met de tijd. Daardoor wordt het tekort aan bouwvakkers een steeds groter probleem. Er zijn in totaal zo’n 20 000 metselaars, loodgieters, elektriciens, dakwerkers of schrijnwerkers extra nodig.

Ook technische vacatures geraken niet ingevuld

De bouwsector evolueert mee met de tijd. Er worden alsmaar nieuwe en duurzame materialen en methodes geïntroduceerd waardoor er steeds meer technisch personeel nodig is. Een (energiezuinig) huis bouwen houdt meer in dan de bouw op de werf. Een groot deel gebeurt namelijk achter de schermen op een computer. Naast bouwvakkers zijn er ook projectleiders en ingenieurs nodig. Calculator is de moeilijkste job om in te vullen. Volgens Frederik Bronkaerts van de Confederatie Bouw is dit vooral te wijten aan het onderwijs dat achterop hinkt. “De jobs die vrijkomen als ingenieurs, werf- en projectleider, technisch tekenaar of bouwkundig inspecteur raken maar voor de helft ingevuld”.

Heb je interesse om te werken in de bouwsector? Neem dan zeker contact op met één van de Vivaldis Construct kantoren! We bouwen graag mee aan je toekomst.

huis constructie bouwsector

Share
Geplaatst in Nieuws, Uncategorized, Vacatures & Jobs | Een reactie plaatsen

Étudiants : vous pouvez désormais travailler jusqu’à 475h

Hourra ! À partir de ce mois, les étudiants peuvent effectuer un job d’étudiant à concurrence de 475h moyennant des cotisations sociales réduites. Cela ne représente pas moins de 75h, soit 9 jours supplémentaires, à une moyenne de 8 h/jour de travail en plus par an.

Et qui parle encore de jours en 2017 ? Désormais, votre solde est calculé par heure, de sorte que les étudiants peuvent gérer leur job d’appoint de manière beaucoup plus flexible.

travail jobiste 475h

Du travail flexible pour toutes les parties.

Supposons que vous souhaitiez travailler en qualité de jobiste au sein d’une société promotionnelle et que vous alliez régulièrement distribuer des flyers. Bien souvent, une telle tâche ne couvre pas une journée de travail complète mais ne dure que quelques heures seulement. Gênant tant pour l’étudiant que pour la société de promo, parce qu’en tant qu’étudiant économe de votre temps, vous ne voulez pas toujours voir une journée de travail potentielle disparaître de votre planning pour quelques heures de travail seulement.
Bonne nouvelle pour toutes les parties donc. Depuis le 1er janvier, vous pouvez accepter sans problèmes de telles tâches et ce, sans voir partir cinq heures de votre journée de travail (et donc du salaire) en fumée.

Student@work, vous pouvez compter dessus!

Student@work reste la boussole de l’étudiant. Vous pouvez y consulter la réglementation et vérifier les statuts. À compter de ce jour, vous n’aurez plus de journées à votre compteur, mais S@W calcule en heures.

Ainsi, avez-vous toujours un aperçu synoptique du nombre d’heures que vous pouvez encore travailler. Vous souhaitez vérifier de manière encore plus simple le nombre d’heures qu’il vous reste ? Dans ce cas, il existe également une app student@work !

Share
Geplaatst in Nieuws | Een reactie plaatsen