Category

Uncategorized

Waag je aan een job vol afwisseling en spanning: word elektricien!

By | Uncategorized | No Comments

Q&A_feb-1

Ben jij een handige harry en is logica je tweede naam? Dan is een job als elektricien misschien wel iets voor jou. Zeker als je van een beetje spanning houdt. Lorenzo Rodgers uit Antwerpen ging via Vivaldis aan de slag als elektricien bij Limex Technics en verklapt ons wat er net zo leuk is aan zijn beroep.

Wat houdt je job in?
“Als elektricien sluit ik nutsvoorzieningen aan in nieuwbouw- en renovatieprojecten en controleer ik of alles werkt volgens de normen. Uiteraard hoort daar ook voorbereidend werk bij, zoals technische fiches opmaken en sleuven uitslijpen. Een erg afwisselende job en daar houd ik van. Omdat onze job letterlijk vol spanning zit en dus gevaarlijk kan zijn, werken we in teams van twee of meer. Die dubbele controle verzekert onze veiligheid tijdens het uitvoeren van de werken.”

Hoe ziet je werkdag eruit?
“Gewoonlijk start mijn werkdag om 6.00 u Eerst nemen we de werkplannen door. Is alles duidelijk, dan starten we aan de werken die uitgevoerd moeten worden. Dat gaat van van kabels doortrekken tot differentieelschakelaars plaatsen en stopcontacten afwerken. Natuurlijk heb ik af en toe een pauze om even bij te komen. Om 14.30 u zit mijn werkdag erop, behalve als er iets dringends afgemaakt moet worden.”

Wat vind je het leukste aan je job? En het minst leuke?
“Het liefst plaats ik nieuwe aansluitingen. Want alle installaties van de eerste keer in werking zien gaan, dat geeft voldoening. Het minst leuke deel van mijn job blijven de files. Hoewel ik vroeg op de baan ben, verlies ik in het drukke verkeer nog veel kostbare tijd.”

Waar moet je sterk in zijn als je elektricien wilt worden?
“Naast gezond verstand heb je best aanleg voor techniek, wiskunde en natuurkunde. Als elektricien moet je ook heel wat moeilijke denkoefeningen doen en daar heb je een grote dosis doorzettingsvermogen voor nodig.”

Word net zoals Lorenzo elektricien! Bekijk onze openstaande vacatures en vind de job van je leven.

Share

Essayez-vous à un métier des plus variés et passionnants : devenez électricien !

By | Uncategorized | No Comments

Q&A_feb-1

Vous êtes du genre manuel et « logique » est votre deuxième prénom ? Dans ce cas, la fonction d’électricien est peut-être faite pour vous. Surtout si vous ne craignez pas de travailler sous tension… Lorenzo Rodgers d’Anvers a décroché un poste d’électricien chez Limex Technics grâce à Vivaldis et nous explique pourquoi son métier est aussi sympa.

En quoi consiste votre travail ?
« En tant qu’électricien, je raccorde des équipements d’utilité publique dans des projets de construction neuve et de rénovation et je vérifie que tout fonctionne selon les normes. Cela nécessite aussi bien entendu un certain travail préparatoire, comme rédiger des fiches techniques et faire des saignées. C’est un métier vraiment varié et j’adore ça. Comme c’est un travail littéralement sous tension et qui peut donc s’avérer dangereux, nous travaillons en équipe de deux ou plus. Ce double contrôle garantit notre sécurité durant l’exécution des travaux. »

À quoi ressemble une journée de travail ?

« Ma journée débute en général à 6 h. Nous commençons par passer en revue les plans. Si tout est clair, nous entamons les travaux qui doivent être effectués. Cela va du passage de câbles à l’installation de différentiels et de prises de courant. J’ai bien sûr de temps en temps une pause pour souffler un peu. Ma journée de travail se finit à 14 h 30, à moins qu’il ne faille terminer quelque chose d’urgent. »

Qu’aimes-tu le plus dans ton travail ? Et qu’aimes-tu le moins ?
« Ce que je préfère, ce sont les nouveaux raccordements : voir que toutes les installations fonctionnent du premier coup, c’est vraiment satisfaisant. Ce que j’aime le moins, c’est d’être coincé dans les embouteillages. Bien que je prenne la route tôt, je perds un temps précieux dans la circulation. »

En quoi faut-il être bon pour devenir électricien ?

« Outre avoir du bon sens, il faut de préférence être prédisposé à la technique, aux mathématiques et à la physique. En tant qu’électricien, on doit aussi beaucoup se creuser les méninges, ce qui demande une bonne dose de persévérance. »

Comme Lorenzo, devenez électricien ! Consultez nos offres d’emploi et trouvez le job de votre vie.

Share

Our team: Business Analist Willem

By | Uncategorized | No Comments

Ontmoet Willem: Business Analist van Vivaldis

Elke maand stellen we met veel trots iemand van het Vivaldis-team voor. Deze maand viel de eer te beurt aan Willem Van Noten. Hij draagt binnen Vivaldis al drie jaar de titel van Business Analist en houdt zich dus het liefst van ‘s morgens tot ‘s avonds bezig met cijfers. Zo waakt hij erover dat Vivaldis elke dag, elke maand en elk jaar vooruit gaat.

Specialist in cijfers

“Als business analist vertaal ik markttrends, evoluties en tendensen naar ons business model”, legt Willem uit. “Denk maar aan de groei van sectoren, functies en statuten per regio en hoe die een invloed hebben op Vivaldis. Weten wat er gebeurt in de markt is eigenlijk het belangrijkste, samen met het correct interpreteren van de cijfers. Een erg boeiende job dus, want ik ondersteun de raad van bestuur en het management. Het leukste? Het contact met mijn collega’s – van de mensen in de kantoren tot externe consultants. Dat maakt mijn job heel afwisselend.”

No-nonsenseaanpak met respect voor elkaars mening

Waarom Willem een goede match is met Vivaldis? “Omdat iedereen hier een no-nonsenseaanpak heeft en ook zonder regels en procedures aan de slag gaat”, vertelt Willem. “Bij Vivaldis verwachten we dat je initiatief neemt, zelf nadenkt en vervolgens doet. Mét respect voor andermans mening natuurlijk, van stagiair tot management. Onze hiërarchieloze structuur helpt hier natuurlijk bij en maakt dat ideëen vanuit de field ook snel opgepikt worden door het management.”

Samen op de dansvloer

Eén leuke herinnering binnen Vivaldis kiezen, vindt Willem moeilijk. “Iedereen bij Vivaldis lacht graag én veel, dus het is altijd plezant onder de collega’s. Als ik dan toch een memorabel moment moet kiezen, denk ik aan het laatste personeelsfeest. Onder de Vivaldis-leden zijn geen saaie of awkward momenten: we stonden al snel samen te springen op Kind van de Duivel. Dat typeert Vivaldis: we zijn een goed team, op de werkvloer én op de dansvloer. Of zoals het cliché luidt: Work hard, play hard.”

Bekijk de video en ontdek de gekste, leukste en meest interessante weetjes over deze joviale business analist!

Share

Notre équipe : Willem, Business Analyst

By | Uncategorized | No Comments

Faites la connaissance de Willem, Business Analyst chez Vivaldis
Chaque mois, nous avons l’immense fierté de vous présenter un membre de l’équipe Vivaldis. Ce mois-ci, cet honneur revient à Willem Van Noten. Occupant depuis trois ans déjà la fonction de Business Analyst chez Vivaldis, il jongle avec les chiffres du matin au soir, veillant ainsi à ce que Vivaldis aille de l’avant jour après jour, mois après mois et année après année.

Expert des chiffres

« En tant que Business Analyst, je transpose les tendances du marché et les derniers développements dans notre modèle économique », explique Willem. « Pensez à l’évolution des secteurs, des fonctions et des statuts par région et à l’influence qu’ils peuvent avoir sur Vivaldis. Savoir ce qui se passe sur le marché est au fond le plus important, aux côtés de l’interprétation correcte des chiffres. Un métier extrêmement passionnant donc, car j’assiste le conseil d’administration et la direction. Le plus agréable ? Le contact avec mes collègues : des collaborateurs dans les agences aux consultants externes. Cela rend mon travail très varié. »

Approche pragmatique et respect mutuel 

Pourquoi cela colle-t-il si bien entre Willem et Vivaldis ? « Parce que tout le monde ici a une approche pragmatique des choses, sans suivre de règles ni de procédures strictes », répond Willem. « Chez Vivaldis, on attend de vous que vous preniez des initiatives, que vous réfléchissiez et qu’ensuite vous agissiez. Dans le respect de l’avis des autres bien entendu, du stagiaire à la direction. Notre structure sans hiérarchie y contribue, naturellement, et fait en sorte que les idées venant du terrain arrivent rapidement aux oreilles du management. »

Ensemble sur la piste

Difficile pour Willem de choisir un seul chouette souvenir avec Vivaldis. « Tout le monde chez Vivaldis aime beaucoup rire, on s’amuse donc toujours entre collègues. Mais si je devais choisir un moment mémorable, je dirais la dernière fête du personnel. Entre les collaborateurs de Vivaldis, il n’y a jamais de moments tristes ou embarrassants : nous nous sommes vite retrouvés à sauter tous ensemble sur Kind van de Duivel. Cela représente bien Vivaldis : nous formons une bonne équipe, au travail comme sur la piste de danse ! Ou comme le dit la devise : Work hard, play hard. »

Regardez la vidéo pour apprendre les infos les plus folles, les plus amusantes et les plus intéressantes sur ce Business Analyst jovial !

Share

Questions pour votre recruteur

By | Uncategorized | No Comments

Tous les candidats qui postulent à une fonction connaissent bien cette situation : le recruteur termine l’entretien en vous renvoyant la balle une dernière fois et en vous demandant si vous avez des questions. Ne passez pas à côté de cette occasion ! Vous voulez marquer des points ? Préparez donc chez vous une série de questions pertinentes qui témoignent de votre intérêt pour le poste et l’entreprise. Nous vous mettons sur la voie.

onbekend

Quel est l’objectif de cet entretien d’embauche ? Que vous en ressortiez avec toutes les informations nécessaires pour déterminer s’il s’agit du job de vos rêves. Et éviter que vous atterrissiez quelque part où vous ne seriez pas à votre place. Heureusement, les questions que vous pouvez poser à la fin de l’entretien vous permettent d’en savoir plus sur les éléments que vous trouvez importants dans un emploi. Abstenez-vous donc de poser des questions dont les réponses se trouvent sur le site ou, pire encore, qui ont été abordées plus tôt dans la conversation. Nous vous conseillons également de garder les négociations salariales pour plus tard. Mais que demander dans ce cas ? Tout dépend de ce qui a déjà été mentionné et de ce que vous attendez de la fonction et de l’employeur. Les quiz et vous, ça fait deux ? Nous avons dressé pour vous une liste de questions possibles.

Dans quoi vous lancez-vous ?

En sortant d’un entretien, la fonction pour laquelle vous avez postulé n’a plus de secret pour vous. Enfin, en principe. Si certains points sont encore flous, n’hésitez pas à demander des éclaircissements et assurez-vous d’avoir une idée claire de ce à quoi ressemble précisément une journée de travail typique. Les questions suivantes peuvent vous y aider.

  • À quoi ressemble une journée normale dans cette fonction ?
  • Quelles seront mes tâches principales ?
  • Quels sont les principaux défis de cette fonction ?
  • Quels objectifs faut-il atteindre sur un an ?
  • Quelles sont les difficultés que je pourrais rencontrer dans cette fonction ?
  • Qu’en est-il de l’emploi du temps et de la charge de travail ? Est-ce plutôt un emploi où l’on travaille de 9 h à 17 h ou faut-il s’attendre à faire des heures supplémentaires et à travailler le week-end ?
  • Comment se fait-il que ce poste soit actuellement vacant ?

Où allez-vous débarquer ?

Vous savez mieux que personne que la première impression est essentielle lors d’un entretien d’embauche. Vous vous êtes bien entendu entre-temps fait une idée de l’entreprise et de l’environnement de travail. Vérifiez donc si votre première impression est exacte et essayez de poser des questions sur la culture d’entreprise, car le recruteur est la personne idéale pour obtenir des informations de première main.

  • Comment décririez-vous la culture d’entreprise ?
  • Que trouvez-vous le plus chouette au sein de cette entreprise ?
  • Les collègues mangent-ils ensemble le midi ?
  • Quels sont les plus grands changements qu’a connus l’entreprise ?
  • L’entreprise va-t-elle connaître d’autres changements importants à l’avenir ?
  • Pourrais-je voir l’environnement dans lequel je travaillerais et rencontrer l’équipe ?

Que vous réserve l’avenir ?

Dans le meilleur des cas, vous postulez auprès d’une entreprise où vous travaillerez toujours avec plaisir dans les années qui suivront. C’est pourquoi il est important de sonder l’avenir que vous pouvez y avoir. On parie que le recruteur appréciera cette vision à long terme ?

  • Après combien de temps serais-je censé(e) maîtriser la fonction ?
  • Comment vais-je être formé(e) ? Des formations internes ou externes sont-elles prévues ?
  • Attend-on des collaborateurs qu’ils évoluent après une certaine période ?
  • Quelles sont les possibilités d’évolution de la fonction à long terme ?

Qui seront vos collègues ?

Si vous voulez savoir avec qui vous allez travailler, demandez donc aussi plus d’informations sur vos collègues et votre supérieur direct. Les questions suivantes vous permettront de vous faire une idée de l’équipe que vous rejoindrez peut-être bientôt.

  • Comment et par qui vais-je être évalué(e) ?
  • Avec qui vais-je travailler le plus souvent ?
  • De combien de personnes se compose l’équipe que je vais rejoindre ?
  • Que trouve-t-on comme personnalités dans cette équipe ?
  • Qui sera mon supérieur direct ?

Éléments pratiques

Il est évident que vous pouvez aussi poser des questions sur des éléments pratiques et des choses simples. Vous montrerez ainsi au recruteur que vous avez vraiment pensé à tout.

  • Comment va se dérouler le reste de la procédure de recrutement ?
  • Combien y a-t-il de candidats en lice ?
  • Quand pourrais-je commencer si je suis engagé(e) ?
  • À quoi ressemblera ma première journée de travail ? Travaillez-vous avec des parrains ou des marraines ?
  • Qu’en est-il de la circulation aux heures de pointe aux abords de l’entreprise ?
  • Y a-t-il suffisamment de places de parking ou un abri à vélo ?

Ces questions devraient vous donner suffisamment d’inspiration pour vous préparer correctement à votre prochain entretien d’embauche. Cette liste peut bien entendu vous servir de fil conducteur durant l’entretien. Ce dernier s’est tellement bien passé qu’à la fin, vous aviez déjà toutes les réponses à vos questions ? N’hésitez pas à dire que vous en aviez préparé, mais que vous avez déjà obtenu toutes les réponses.

Bonne chance !

Share