Vous êtes à la recherche d’un nouveau défi ? Vous aimeriez intégrer une gigantesque infrastructure ? Vous avez un don inné pour la conduite et vous ne voyez aucun inconvénient à passer des heures sur la route ? Dans ce cas, le métier de chauffeur de poids lourd est peut-être fait pour vous ! Pas totalement convaincu ? Pas de problème : nous avons rencontré Paul, un chauffeur de camion dans l’âme qui célèbre cette année son 11e anniversaire dans le secteur, et nous lui avons posé quelques questions sur son métier. C’est parti !

vivaldis interim vrachtwagenchauffeur

 

Bonjour, Paul ! Nous allons commencer par une question facile : pouvez-vous décrire brièvement votre métier ?

 

Bien sûr ! Je travaille exclusivement dans le transport portuaire. Le dispatching me communique les entrepôts qui m’attendent : sur place, je charge les containers en question, je les conduis ensuite au quai où ils doivent aller et là, je les redépose pour qu’ils puissent être exportés. Je me rends alors à l’entrepôt suivant.

 

Pourquoi avez-vous opté pour le métier de chauffeur de poids lourd ?

 

Eh bien, en toute honnêteté, c’était surtout pour le salaire. C’est un métier qui vous permet de bien gagner votre vie. Vous faites bien entendu beaucoup d’heures ! (Rires) Mais personnellement, ça ne me dérange pas : quand on aime ce qu’on fait, les longues journées ne sont pas vraiment un problème.

 

Quelle est la chose que vous préférez dans votre travail ?

 

Je peux en donner deux ? (Rires) Car je trouve qu’il y a deux gros avantages propres au métier de chauffeur de camion au sein du réseau de transport portuaire. D’une part, je profite du caractère varié de mon travail : il n’y a pas deux jours pareils et j’ai la chance d’apprendre à connaître le port d’Anvers comme ma poche. J’aime bien explorer de nouveaux endroits, alors pouvoir découvrir tous les coins cachés du deuxième port d’Europe, je le considère vraiment comme un privilège !

 

D’autre part, un emploi dans le transport portuaire est un excellent choix pour tous ceux qui, comme moi, aiment le contact avec les gens. Je rencontre tous les jours de nouvelles personnes, mais je croise aussi régulièrement les mêmes : mon métier m’a ainsi permis de me faire de nombreux amis ! Maintenant, il faut bien le dire, cet aspect social est probablement propre au transport portuaire : quand vous parcourez de longs trajets, vous ne rencontrez bien entendu pas autant de gens. Mais c’est peut-être un avantage pour ceux d’entre nous qui préfèrent avoir la paix ! (Rires)

 

À quoi ressemble une journée classique ?

 

Mon réveil sonne tous les jours à 4 h 30 (et croyez-le ou non, à ça aussi, on s’habitue !). Vers 5 h 15, je pars chercher mon camion, où je me réveille toujours d’abord en douceur avec une tasse de café. À 5 h 45, le dispatching m’envoie la première mission. En général, je reçois la mission suivante à la fin du trajet en cours de sorte que les différentes tâches s’enchaînent correctement. Je finis ma journée vers 18 h. Ce sont donc de longues journées, mais le job s’accompagne de tellement de liberté et d’avantages supplémentaires que je ne le vois pas forcément comme un « inconvénient » !

 

Auriez-vous un dernier précieux conseil à donner à tous ces jeunes qui envisagent de devenir chauffeurs de poids lourd ?

 

Ils doivent savoir que ce métier n’est pas fait pour ceux qui espèrent travailler uniquement entre 9 h et 17 h. Chaque avantage a bien entendu son inconvénient et ils doivent d’abord se demander si faire beaucoup d’heures est quelque chose qui leur convient vraiment.

 

En ce qui me concerne, je trouve par exemple que les avantages compensent largement les inconvénients ! Et pas seulement pour ce qui est du salaire attrayant, mais aussi pour la liberté que vous avez. Vous devez évidemment prester vos heures, mais vous pouvez le faire à votre manière, sans qu’un chef ou des collègues ne vous surveillent en permanence. Je ne pourrais pas travailler à un bureau, même si ce n’est « que » huit heures. Si ça me permet d’avoir toute liberté dans mon camion, je préfère devoir travailler quelques heures en plus !

 

On le croit volontiers ! Merci, Paul !

 

Vous êtes totalement convaincu par une nouvelle carrière en tant que chauffeur de camion et vous êtes impatient de prendre le volant ? Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi et à envoyer sur-le-champ votre lettre de motivation !

Vivaldis

Vivaldis

Appelez-nous un bureau d’intérim, une agence d’intérim ou des chercheurs d’emploi, mais avec de véritables personnes… car telle est notre véritable nature. Et dans le meilleur des cas, nous construisons ensemble des affinités très précieuses. Parce que Vivaldis s’engage uniquement pour le meilleur. Pour vous offrir un emploi ou un collègue qui vous va à 100%. Un petit coup de pouce qui vous donne un désir indescriptible d’en faire quelque chose. Car tout comme la vie, un emploi est ce que vous en faites.
Vivaldis